Webdesign

L’avenir du Webdesign pour le e-commerce

 

Pour clôturer ces cinq belles années d’études,
j’ai réalisé un mémoire de recherche sur l’avenir du webdesign pour le e-commerce.
Voici en quelques lignes une introduction à ces recherches, ainsi qu’un aperçu de sa mise en page.

Smartphones, tablettes, ordinateurs portables, influent sur une société de consommation hyper-connectée. Le métier de Webdesigner, que j’affectionne particulièrement, doit sans cesse se renouveler pour satisfaire cette technologie en évolution permanente. Métier de création, le Webdesigner doit maîtriser un ensemble de disciplines afin de concevoir des sites internet, des applications, des interfaces, etc… La conception se fait pour tous, la différence des internautes qu’il cible l’enrichit, et l’ergonomie qu’il propose s’adapte à la diversité de la population. Plusieurs axes s’imposent au webdesign, comme la créativité et les identités visuelles, l’ergonomie, l’architecture de l’information, l’expérience utilisateur… Une large culture du graphisme, de la typographie et de l’interaction est nécessaire, ce qui rend la diversité et la complexité du métier très intéressante. En plus d’être actuel, le design numérique utilise aussi des codes, des repères historiques ou artistiques qui marquent les époques auxquelles ceux-ci sont rattachés. La créativité étant au cœur du métier, il suit ou construit des tendances qui se renouvellent chaque année.

 

 

Parfois sobre, souvent efficace sans oublier d’être originale, une interface de site internet est souvent la première image que nous avons d’une marque ou d’un produit. A l’ère de l’hyper connectivité, nous avons tout à portée de main, où nous voulons, et quand nous le voulons. Le site e-commerce doit sans cesse tenir compte de cette hyper connectivité et sa créativité est souvent restreinte par de nombreuses contraintes commerciales. Faire du chiffre, vendre un produit en particulier, ressortir en tête des recherches Google font partie de ces contraintes, et sont parfois tout ce qui ressort d’un site web. Ces marqueurs commerciaux seraient-ils les mêmes sans un bon Webdesign ? En effet, comment pourrions-nous différencier un site de sa concurrence sans l’identité visuelle de celui-ci ? Nous souviendrions-nous des pages web que nous avons visitées ? Achèterions-nous un produit si nous n’étions pas rassurés par un site agréable, chaleureux et bien construit ?

 

Répondre à un besoin est le premier rôle de la créativité pour le webdesign.

Nous comprenons que pour avoir un site e-commerce utilisable, informatif, vendeur, tout en étant attractif, il faut imaginer sa réalisation selon deux points de vue. Le premier angle de conception est celui de la marque. Elle a comme contrainte de promouvoir son image, d’être originale et surtout, de générer du chiffre d’affaires. Le second point de vue est celui de l’internaute, qui voit au premier abord l’esthétisme, l’ergonomie et le contenu informationnel. L’utilisateur, s’il est présent sur un site e-commerce, l’est souvent dans le but de passer à l’acte d’achat. Ce passage à l’acte sera d’autant plus facile si l’acheteur potentiel se sent rassuré par le site e-commerce et passe un moment agréable en naviguant sur le site. C’est en se mettant à la place de ces deux acteurs et en prenant en compte leurs attentes que le Webdesigner a un rôle très intéressant, pour construire un design adapté. Un juste équilibre doit être trouvé entre l’efficacité commerciale, l’univers graphique souhaité, puis l’expérience différenciante des utilisateurs.

 

Au fil du temps, vous pourrez découvrir quelques articles issus de cette année de recherche… Restez connectés sur le blog !

Leave a Reply