EntrepreneuriatSport

Sport et entrepreneuriat, des valeurs communes

Sport et entrepreneuriat

Un mode de vie

Certains me connaissent déjà, d’autres pas, mais ma routine de vie fait que j’ai l’impression d’en avoir plusieurs, entre l’auto-entrepreneuriat et le sport que je pratique presque au quotidien.

Je suis dans les salles de sport depuis que je suis née, amoureuse du basketball depuis toute petite, je joue aujourd’hui au niveau national 3. Au delà du temps et de l’énergie que le sport occupe dans ma vie, il m’a offert de très belles valeurs que j’essaie d’appliquer chaque jour et dans chaque domaine, surtout professionnel. Après 3 ans d’entrepreneuriat, je peux dire que ces principes m’ont réellement aider à avancer pour atteindre mes objectifs, et plus encore. 

MÊLER SPORT ET ENTREPRENEURIAT, DES VALEURS COMMUNES :

1.

S'organiser et être rigoureux

L’indépendance n’était pas quelque chose d’inné chez moi, loin de la. Je n’aurai jamais cru travailler à mon compte il y a quelques années.

J’ai donc du apprendre sur le tas, notamment pour m’organiser. Avec un peu de chance, j’y suis vite parvenue, même si je me suis souvent laissée déborder. Tout comme je planifie mes entraînements, je planifie ma charge de travail.

Cela me permet d’éviter les mauvaises surprises, même s’il y en a toujours. J’essaie de prioriser les choses les plus importantes, mais surtout, je suis rigoureuse. Et c’est cette rigueur que j’ai apprise dans le sport qui me sauve au quotidien.

2.

L'esprit d'équipe

Malgré une forte concurrence, le monde de l’entrepreneuriat peut donner l’impression que nous avançons de manière isolée. Pourtant, nous avons vu naître des groupes de soutien et des collectifs de freelance. Une chose est sûre, nous apprenons ensemble.

J’essaie de voir mon métier, ma relation avec mes clients, ou mes partenaires comme un véritable travail d’équipe. Je n’avance jamais seule et je m’entoure au maximum car j’apprendrai toujours des autres. Nous avons tous nos parcours, nos échecs et nos réussites, et nous pouvons en tirer un maximum de bénéfice en partageant nos connaissances et nos apprentissages.

Au travail, dans le sport ou dans la vie, j’ai à cœur d’être la plus bienveillante possible. C’est d’ailleurs en prenant soin de mon réseau que j’ai eu mes meilleurs clients. Je ne considère pas mes clients comme de simples clients. Je n’aime même pas ce mot d’ailleurs.

Pour moi, ce sont de véritables collaborateurs avec qui je travaille en équipe pour avancer. J’essaie de faire attention à leurs envies, mais aussi à leurs doutes pour avoir une vraie relation de confiance. Nous évitons de foncer tête baissée, sans faire attention à ce qui se passe autour. Cela permet d’obtenir un résultat qui nous plait, qui est efficace, et qui correspond aux attentes.

Un seul mot d’ordre : collaborer pour avancer !

3.

Le dépassement de soi

Le fait d’être en freelance est souvent synonyme de travailler seul. Et travailler en solo, c’est être sans cesse en confrontation avec soi-même. Nous n’avons généralement pas le cas en entreprise, car notre supérieur, nos collègues vont attendre de nous un certain résultat. Il y a une pression ambiante, indépendante de notre volonté, qui nous incite à en faire davantage.

En revanche, quand on est seul, on se fixe soi-même des objectifs en prenant le risque de rester dans sa zone de confort. L’entrepreneuriat fait que nous nous remettons sans cesse en question, étant parfois victime du syndrome de l’imposteur, c’est à dire que nous ne nous sentons pas capable de réaliser telle ou telle mission.

Dans le sport comme dans la vie, il est difficile d’aller au delà de ce que l’on pense être capable de faire. Pourtant, quel bonheur de prendre des risques, de ne pas rester sur ses acquis, et de réussir. Mon parcours de vie fait que le sport m’a apporté une force mentale, que je travaille encore, qui me permet de me relever quand une mission échoue, et surtout, de me pousser encore plus loin quand tout est positif.

Alors si j’ai un conseil pour vous, foncez !

4.

Se fixer des objectifs et les atteindre

Le sport et l’entrepreneuriat sont des mondes compétitifs, et ce n’est pas toujours évident à gérer. Ces deux domaines engendrent beaucoup de doutes, de pressions et de stress. Parfois, nous ne savons pas non plus vers où aller. Dans le sport, l’objectif final est généralement facile à trouver : gagner des matchs ou passer la ligne d’arrivée. L’entrepreneuriat est plus subtil et délicat.

Pourtant, qu’il est bon de voir le résultat après de longs mois sur un projet. Quelle fierté d’atteindre ses objectifs, voire même de les surpasser. C’est toujours un plaisir de retrouver mes premiers croquis et de les comparer au résultat définitif. C’est à ce moment qu’on se rend compte du chemin parcouru.

Mon métier est un véritable accompagnement et je suis autant fière du travail accompli que de la collaboration qui a été menée.

Prêt à vous lancer ?

Start your project

Puisque tout commence par une conversation.

- CONTACTEZ-MOI -

Leave a Reply